Réchaud à alcool

0,00

Rupture de stock

Catégorie :

Description

Réchaud à alcool Le Sybérien

Réchaud à alcool Le Sybérien sous pression en cuivre. Ce réchaud constitué d’une chambre intérieure grâce à laquelle la chaleur de la flamme réchauffe le carburant, elle sert aussi à lancer la combustion. Le carburant en s’échauffant va émettre des vapeurs qui vont remonter par le cercle de petits trous et s’enflammer au contact de l’air. Le modèle de base existe depuis plus de cent ans, modèle breveté en 1904 par J. Heinrichs, forgeron à New-York.

Dimensions : diamètre 16 cm x H 14 cm.

Le saviez-vous ?

On utilisait à l’époque, le plus souvent, des ustensiles bon marché, de faible puissance, plus adaptés à réchauffer les aliments qu’à les cuire vraiment. La plupart des réchauds fonctionnaient à l’alcool à brûler, mais on en trouvait aussi à alcool solidifié. En France, Charles Pigeon, inventeur de la lampe du même nom, déposa le 5 février 1901 un brevet (N° 307 858) relatif à un réchaud à alcool dénommé « Le Sauveur ». Puis, le18 novembre 1889, Henri Gautreau déposa le brevet (N° 202 012) du réchaud à alcool transparent (à récipient en verre). On le déclinera en trois tailles et en sept couleurs. Enfin, cette marque estampillée H.G Paris breveté S.G.D.G se fabriquera jusqu’en 1927.

 

Vous aimerez peut-être aussi le réchaud fer à friser des années 40-50

Informations complémentaires

Poids 695 g