Fables de Phèdre

70,00 

Description

Fables de Phèdre de 1796

Fables de Phèdre de 1796. Livre écrit en vieux français et imprimé chez les Frères Barbou à Paris. 372 pages. Fables de Phèdre, affranchi d’Auguste traduites en françois. Augmentées de huit fables qui ne sont pas dans les éditions précédentes et expliquées d’une manière très facile, avec des remarques. Enfin la reliure en cuir du livre est râpée mais l’intérieur en très bon état. C’est malgré tout un beau livre au vu de son ancienneté.

Dimensions : H 17 cm x l 11 cm.

“Si tout ce qui sert à donner cour à la vérité et à instruire les hommes de leurs devoirs, mérite toujours d’estime.” Tiré de la préface.

Il faut savoir que les seuls renseignements dont on dispose au sujet de Phèdre proviennent du fabuliste lui-même, au travers de son œuvre. Phèdre arrive à Rome comme esclave, sans que l’on sache dans quelles circonstances. Ses manuscrits le disent affranchi d’Auguste. Il a en tout cas le moyen d’assurer sa propre formation intellectuelle, et le latin devient rapidement sa seconde langue. Sous le principat de Tibère, il publie ses deux premiers livres de Fables et s’attire l’inimitié du puissant ministre Séjan, favori de Tibère.

 

Vous aimerez peut-être aussi le porte-plume en os avec loupe

Informations complémentaires

Poids 290 g