Canivet

0,00 

Canivet dentelle

Rupture de stock

Description

Canivet dentelle Sainte Germaine

Canivet dentelle Sainte Germaine. De la broderie, oui mais avec du papier. Le canivet est une image pieuse répandue du XVIIe à la fin du XIXe siècle, illustrant un thème religieux. On imitait la dentelle avec un outil appelé également canivet qui perforait le papier. Centre du canivet orné d’une miniature ou d’une phrase de vœux. Au XIXe et au début du XXe siècle, le canivet s’industrialise, les découpages en dentelles alors faits mécaniquement. Les images produites de cette façon sont appelées «dentelles» et non canivets. Autant vous dire que les canivets sont rares à trouver…

Le saviez-vous ? Le 29 juin 1867, à Rome, le pape Pie IX déclare sainte Germaine Cousin. Orpheline, malade, pauvre, maltraitée par ses proches, sainte Germaine symbolise la patronne des faibles, des malades, de tous ceux qui souffrent et que la vie malmène. Parmi les centaines de témoignages de miracles recueillis, on en retint deux. La guérison d’une fillette de 8 ans, Jacquette Cathala, atteinte de rachitisme. Et celle d’un jeune garçon, Philippe Luc, atteint d’une fistule incurable. De plus, en 1845, une multiplication de pains et de farine dans la communauté religieuse du Bon Pasteur à Bourges, s’est répétée par deux fois dans des situations difficiles de pénurie.

 

Vous aimerez peut-être aussi les annales de sainte thérèse de lisieux

Informations complémentaires

Poids 10 g