Besicles et lunettes

35,00

Catégorie :

Description

Besicles et lunettes anciennes en métal

Besicles et lunettes anciennes en métal dans leurs jus. On peut y fixer des verres adaptés à sa correction visuelle. Traces d’oxydation. Un petit côté très rétro toujours actuel et qui perdure. Bref, un classique notamment masculin en opposition avec des vêtements contemporains qui dénote une certaine originalité. Lot de deux paires de lunettes et une paire de besicles.

Le saviez-vous ? L’introduction de la fabrication des lunettes en France se situe vraisemblablement vers 1450, alors que la profession s’organise du XVe et XVIe siècle. En 1581 naît la corporation des miroitiers-bimbelotiers-lunetiers. Puis, en 1720, le nom d’opticien apparaît. Il désigne alors les spécialistes de la fabrication des lunettes, des instruments d’optiques et de précision, ainsi que de nombreux dérivés : longues-vues, microscopes, baromètres… L’Encyclopédie, Diderot et d’Alembert, définit le lunettier comme un « ouvrier qui fait des lunettes et qui les vend ».

Grossièrement taillées dans une monture monobloc ou constituées de verres enchâssés et reliés par un axe central, voici à quoi ressemblaient les ancêtres des lunettes. Pendant cinq siècles, les bésicles, qui doivent leur nom au cristal de roche alors employé (le béryl), ne connaîtront aucune évolution marquante. Cuir et fanon de baleine vont progressivement laisser place au cuivre et au laiton, mais la forme de la monture reste rudimentaire.

 

Vous aimerez peut-être aussi l’ancien cartable en carton bouilli

 

 

Informations complémentaires

Poids 100 g