Sécateur vigneron

58,00

Description

Sécateur serpette ancien de vigneron

Sécateur serpette ancien de vigneron datant de la fin XIXe début XXe siècle. En acier. Trois fonctions : sécateur hachette serpette. État correct. Le ressort fonctionne, manque le petit anneau de cuir pour maintenir le manche en position fermé. Objet de métier de vigneron joli travail de ferronnerie d’art populaire.

Dimensions : L 27 cm.

Le saviez-vous ? En 1789, éclate la révolution française. Contraint à l’émigration comme beaucoup de nobles, le marquis Bertrand de Molleville, ancien ministre de Louis XVI, allait occuper ses loisirs forcés. Aussi, en mettant au point un instrument doté d’une lame tranchante et d’un « crochet » ou contre-lame, il créa le sécateur. Au milieu du XIXe siècle l’emploi du sécateur se voit refusé par la majorité des viticulteurs. En effet, on émet certaines réserves sur le sécateur qui a « l’inconvénient, si bien fait soit-il, de comprimer, d’écraser toujours un peu l’un des côtés de la coupe.

Ces sécateurs dits « transitoires » permirent une adaptation en douceur à la taille par cisaillement proprement dite, de la fin du XIXe jusqu’au milieu du XXe siècle. Enfin, Paul Coste-Floret, en 1898 dans « Les Travaux du Vignoble », affirmera  « La Taille exécutée par des hommes expérimentés se servant du sécateur, plus expéditif, plus commode et moins dangereux que l’ancienne serpe au­jourd’hui complètement abandonnée ».

 

Vous aimerez peut-être aussi la balance romaine ancienne graduée en livres

Informations complémentaires

Poids 1000 g