Psyché en bronze

115,00 

Description

Psyché en bronze argenté ancien

Magnifique psyché en bronze argenté ancien datant du XIXe siècle. Miroir central au mercure pivotant et biseauté. Pourtour constitué de rubans, d’enroulements et de volutes. Base posée sur quatre pieds disposant d’une petite tablette. Très lourd et en très bon état, au vu de son âge. Petites traces sur le miroir. Bronze argenté en bon état mais demande un petit nettoyage. Superbe objet de décoration poser sur une commode ou bien une coiffeuse.

Dimensions : H 34 cm x L 30 cm x l 12 cm. Miroir : H 21 cm x l 15 cm.

Le saviez-vous ? Pourquoi appelle-t-on un miroir une psyché ? Son origine remonte à la fin du XVIIIe siècle, période où les grands miroirs avaient un coût abordable. Le terme vient de « Psyché », une princesse de la mythologie grecque, et désigne l’âme en grec. Aussi, devenu accessoire indispensable à tout geste beauté, le miroir en accompagne aussi les diktats. Dans l’Antiquité, il représentait d’abord un outil de connaissance de soi. En fait, l’apparence des hommes symbolisait le reflet de leur âme. Il faut savoir que les Pères de l’Église encourageaient les fidèles à se livrer à l’inspection de leur faciès pour méditer sur leurs péchés. Et au  Moyen Âge, il y avait l’idée que le miroir conservait quelque chose de la personne qui s’y regardait.

 

Vous aimerez peut-être aussi le miroir biseauté Louis XVI

Informations complémentaires

Poids 3000 g